Lieu d'Echanges et de Consommation Alternative Basé sur l'Agriculture locale et les Solidarités

Porté par une association, ce projet d'épicerie a pour but de soutenir les petits producteurs et les personnes en difficulté économique en développant un système alimentaire local avec tous les consommateurs et les structures partenaires sur Auch et le département du Gers.

Le chocolat !

Le chocolat,  bon pour votre santé ? L’évocation du chocolat évoque le plaisir, la gourmandise, les kilos, la frustration … Autant de sujets que de controverses. Pâques arrive, il est temps de faire un point sur le chocolat.

chocolate_copeaux

Faites la différence entre chocolat et chocolat !

• Le chocolat blanc ne contient pas de cacao mais est fabriqué exclusivement à partir de beurre de cacao. Il comprend par ailleurs du lait, du sucre et parfois des arômes.
• Le chocolat au lait doit contenir, sur la matière sèche (en supprimant l’eau du produit), au moins 25% de composants secs de cacao. Moins gras que le chocolat noir mais plus sucré.
• Le chocolat noir contient au moins 35% de composants secs de cacao et au moins 18% de beurre de cacao et 14% de composants secs dégraissés de cacao.

Des caractéristiques nutritionnelles différentes selon le type de chocolat (Source : Ciqual 2013)

– C’est le chocolat noir qui contient le moins de sucre : en moyenne, 21 g. contre 57 g. pour le chocolat blanc.
– Le chocolat noir contient plus de lipides que les autres types : en moyenne 42 g. pour 100 g. contre 32 g. pour le chocolat au lait ou blanc.
– Enfin, le chocolat noir est le seul des trois types de chocolat à être considéré comme riche en fibres. Il apporte 12,7 g. de fibres pour 100 g., soit pour 1,3 g. de fibres pour 10 g. consommés.


Que vous apporte le chocolat ?

De l’énergie, donc sa consommation doit être raisonnable.
Pour information, 2 carrés de chocolat apporteront autant d’énergie qu’une banane.
Des matières grasses bonnes et mauvaises pour la santé : des stérols végétaux qui vont freiner l’absorption du cholestérol, des acides gras saturés susceptibles d’augmenter le risque cardio-vasculaire,
Du sucre.
Conseil : de préférence, choisissez un chocolat avec un pourcentage en cacao élevé, sa teneur en sucre sera d’autant plus faible.
De la théobromine, stimulant pour le système nerveux,
De la caféine et la théophylline aux effets psychostimulants,
Du magnésium à l’action déstressante.
Des « polyphénols », très riches en antioxydants, dont l’effet anti-cancer n’est plus à démontrer.

 

Pour choisir son chocolat, lisez les étiquettes !

Mention « 100% pur beurre de cacao » vous garantit un chocolat contenant uniquement des matières grasses de la fève de cacao (voir les intérêts ci-dessus). Aucun ajout de matières grasses végétales autres qui altèrent souvent le goût du produit et sont susceptibles d’augmenter les maladies cardio-vasculaires.
Attention aux chocolats industriels riches en gras et sucres.
Attention au nombre d’ingrédients ! Généralement, plus la liste est longue, plus de substances ont été ajoutées pour flatter vos sens et vous rendre « accro ». Les ingrédients étant indiqués par ordre décroissant, la mention « cacao » ou « pâte de cacao » (et non « sucre » ou « beurre de cacao ») doit figurer en premier.
– Evitez les additifs : épaississants, arômes de synthèse, phosphates …


Les allégations nutritionnelles

Les industriels essayeront de vous faire croire que le chocolat a des vertus : mémoire, protection des artères, lutte contre le stress et même d’être « aphrodisiaque » ! Comme mentionné ci-dessus, le chocolat contient effectivement des antioxydants protecteurs des cellules mais, dans le chocolat industriel, ces composés sont en doses infinitésimales. Il faudrait donc en prendre des quantités déraisonnables pour profiter de ces bienfaits !!


Le chocolat cru : un nouveau mode de préparation …

Les fèves ne sont pas torréfiées mais uniquement séchées, donc pas de présence d’acrylamide, réputée cancérogène lorsqu’on en absorbe en excès.


Le chocolat est un aliment plaisir, ne vous en privez pas !
Savourez-le en le regardant, le sentant, le laissant fondre dans votre bouche …
Vous en mangerez moins et apprécierez pleinement ce moment de plaisir !
Et si on en mange raisonnablement, il est alors facile de choisir un chocolat de qualité.

V. Champomier, diététicienne Gabb 32

 

On appelle masse de cacao ou pâte de cacao ou liqueur de cacao, les fèves de cacao décortiquées, dégermées, torréfiées et broyées au moyen d’un procédé mécanique et non privées d’une partie quelconque de leur matière grasse.

On appelle beurre de cacao, la matière grasse obtenue pas pression hydraulique de la pâte issue de fèves décortiquées et dégermées.

Source : http://www.syfab.fr/ActiviteDetails.aspx?act=111&lid=5&rid=267

Publicités

Un commentaire sur “Le chocolat !

  1. FELTZ Françoise
    25 mars 2016

    Merci, Véronique pour les compétences que tu mets à notre disposition.
    Très bel article qui renseigne parfaitement sur ce produit tellement mal connu !
    J’adore le côté épicurien tout en sobriété de dégustation.
    Nous aurions pu rajouter un paragraphe sur ses origines et la dimension équitable à consommer un produit venu de très loin et les lieux où le chocolat est produit.
    Où peut-on trouver des fèves de cacao, également ?
    Françoise

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 mars 2016 par dans Côté cuisine, Produits.

  • 5 519 visites

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 28 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :